Au cœur du silence

47

De Graham Joyce

Lecture 2016

Résumé : Dans les Pyrénées françaises, un jeune couple marié est enseveli sous une avalanche alors qu’ils skient. Miraculeusement, Jake et Zoe arrivent à sortir de la neige… pour découvrir que le monde qu’ils avaient connu a été frappé par un étrange silence absolu. Leur hôtel est complètement vide. Les portables et les lignes ont été coupées. Une évacuation aussi soudaine et minutieuse laisse Jake et Zoe dans une terrifiante situation. Ils sont coincés dans la tempête, complètement isolés, avec une autre avalanche menaçant de les engloutir… à nouveau. Alors que le couple est témoin d’étranges événements, ils sont confrontés à une terrifiante vérité concernant cette terre silencieuse qu’ils habitent désormais.

bande

Je possède ce livre depuis quelques années déjà. C’est grâce à vos votes lors du « Choisis mes lectures » que je l’ai enfin lu, sans quoi il serait toujours dans ma PAL. Lors de mon achat, il me tentait beaucoup, les premiers avis ont surgit, mitigés ou négatifs et je m’y suis fiée.

Mon avis : Jake et Zoé sont au ski lorsque le pire va arriver. La neige n’est pas toujours un élément gentil et prévisible. La neige peut même définir la fin de tout. Nous suivons les deux personnages au cœur de leurs peurs, de leurs joies, de leurs illusions et incompréhensions dans cet univers qui ne semble plus être le leur. Ils sont piégés dans un village silencieux où la vie a déserté cet endroit.

Zoé et Jake forment un couple. Il s’agissait pour moi de la définition de l’amour, bien au contraire. L’esprit sentimental de cette relation est presque inexistante. Il s’agit pour moi d’amour vache à coup de « connard, connasse » qui ne me plaît guère. J’avais l’impression de suivre deux amoureux qui n’osaient se montrer leur amour que par des insultes, c’était assez frustrant sachant que ce livre est considéré comme une romance, qui pour moi n’en est pas une. De plus, nous ne savons rien des personnages que nous suivons. L’auteur reste en surface et il est impossible de s’attacher à eux.

Ce thriller est très lent. De nombreux passages sont inutiles et ralentissent le rythme de la lecture. Nous suivons l’évolution de nos deux protagonistes, ce qu’ils font pour survivre et comprendre ce qu’il leur arrive. Il s’agit plutôt d’un guide de survie que d’un roman noir à mes yeux. Il se passe donc très peu de choses et l’ennui prend vite sa place au sein de cette lecture. L’intrigue est faible, ce qui ne facilite pas les atouts de cet ouvrage. Cependant, à ma grande surprise, à une centaine de pages, un rebondissement survient. Un événement, une parole, un passage dont je ne m’attendais absolument pas. Je suis restée bouche-bée car ma lecture était assez plate et tout a basculé en une fraction de secondes. La surprise que j’attendais était bien survenue mais trop tard à mon goût. De plus, je pensais que cela « sauverait » ma lecture, au lieu de ça, Graham Joyce nous offre cette annonce et … nous laisse de nouveau dans le flou total et ne va pas plus loin que ce qu’il a commencé. Il aurait pu en jouer d’avantage pour passionner le lecteur mais ce ne fût pas le cas, ma lecture est donc redevenue plate et longue.

Ce livre est une romance-thriller. La romance est absente tandis que le côté thriller est plus imposant. Ce roman est assez plat et les personnages ne sont pas attachants. Un peu de sentiments sincères et d’amour auraient pimenté cette histoire mais la vulgarité entre les protagonistes estompait la crédibilité de ce couple. Le thème du ski est très présent et il n’est pas évident d’intéresser le lecteur quand celui-ci n’y connaît absolument rien, toutefois le thème était en harmonie avec l’idée principale.

Lors d’un roman de ce genre littéraire-ci, j’attends de l’action, de l’angoisse, de l’intrigue. Je n’ai retrouvé aucun de ces critères. L’intrigue était absente car je ne savais pas où me menait l’auteur. J’attendais une piste de sa part mais cela était brouillon parfois. Je suis déçue que le point qui m’a vraiment plu dans cette histoire, ce fameux rebondissement, n’est pas été plus exploité. C’était un élément clé du roman qui aurait pu être la petite étincelle de cette histoire. « C’est tout ? » fût ma réaction à la fin de ce livre. Je suis peut-être trop exigeante avec mes lectures mais j’en attendais beaucoup plus pour un thriller.

★★★★★★★★★★

Publicités

2 réflexions sur “Au cœur du silence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s