Les gens dans l’enveloppe

48

De Isabelle Monnin et Alex Beaupain

Lecture 2016

Résumé : En juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.

bande

Le 12 Novembre, je me promenais dans un centre commercial. Une impulsion, un besoin d’acheter, je me suis dirigée vers le rayon des livres. J’ai cherché, longtemps, le livre qui ferait chavirer mon cœur. Après un certain moment, mes yeux se sont arrêtés sur ce livre-ci. Je l’ai pris, j’ai lu le résumé. J’étais emballée par l’originalité de ce roman. J’ai lutté pendant quelques jours avant de le lire, l’excitation à son comble.

Mon avis : Ce livre est très particulier. En effet, il s’agit avant d’être un roman d’un travail d’imagination et de recherches. L’auteure nous explique qu’elle a acheté un lot de plusieurs photographies lors d’une brocante. À partir de cela, elle a décidé de créer et d’inventer l’identité et la vie de chaque personne sur ces photos. L’auteure nous délivre une petite histoire d’une centaine de pages et plus. En seconde partie, Isabelle Monnin s’engage dans une enquête pour savoir qui sont vraiment ses personnages fictifs.

Il est assez difficile d’aborder le thème des protagonistes. Personnages fictifs et personnes réelles s’entrechoquent. Lors de l’histoire imaginée par l’auteure, j’ai trouvé les personnages tous uniques, aucun ne ressemblait à l’autre et c’était pour moi, le charme de cette famille. À partir de simples photographies, Isabelle Monnin a donné vie à ces personnes figées par le flash de l’appareil photo. Et ils semblaient vraiment réels.

L’ouvrage en lui-même est assez lent agrémenté de quelques passages forts et émouvants. Dans la première partie, l’histoire se déroule relativement vite, le lecteur est ballotté entre plusieurs sentiments et la lecture n’en ai que plus rapide. Concernant la seconde partie, il s’agissait du déroulement et étape du processus de rédaction du roman et de l’enquête des gens dans l’enveloppe. Cette partie-ci était longue, bien trop longue, Isabelle Monnin y donnait chaque détail. J’ai trouvé cela intéressant mais un résumé de toutes ces étapes auraient suffit.

Si les personnages de l’histoire fictive m’ont touché, la plume de l’auteure beaucoup moins. Ses mots étaient très crus et les phrases tournées d’une manière assez troublante. Je n’ai pas adhéré à son style.

Il s’agit d’un roman travaillé essentiellement sur la structure que sur le contenu. La construction de ce livre est des plus atypiques, une histoire fictive, un journal de bord et des musiques créées pour honorer ce roman.

Je suis plutôt mitigée sur cette lecture. La principale qualité de ce livre est sa structure très originale, je pense qu’il est intéressant de découvrir ce genre-ci. Cependant le contenu est un peu décevant. La partie fictive est entraînante mais la seconde partie (le journal de bord) l’est beaucoup moins. J’ai tout de même pu découvrir de très jolies choses sur cette famille. J’ai été très émue de voir que certains membres de la famille ont accepté de chanter, car oui, l’ouvrage contient également une partie numérique sur internet avec plusieurs chansons. L’émotion est survenue. Cette lecture est légère et sans prise de tête, il se lit très rapidement et même si le contenu n’était pas à la hauteur de mes espérances, je suis ravie d’avoir lu ce livre à double sens. Un très beau travail de Isabelle Monnin et Alex Beaupain.

★★★★★★★★★★

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s