Epopées avaloniennes, tome 1 : Hérodias & le guerrier au linceul

69

De Sara Greem

Lecture 2018

Résumé : Voici l’histoire de la prêtresse-ovate Hérodias qui constitue une légende parmi les maints contes celtes écrits, imaginés ou juste inspirés des mystères d’Avalon. La mythologie celtique se mêle au récit d’une épopée qui modifia le cours de l’histoire.

Hérodias d’Athènes vit sur l’île d’Avalon, l’île sacrée protégée par ses brumes depuis bien avant la mort du roi Arthur, et gérée par le Conseil des Anciennes composé des Grandes Prêtresses Viviane, Morgane et Dana.

Mais depuis quelque temps, il semble que les brumes se désagrègent peu à peu, rendant l’île d’Avalon dangereusement visible à ses ennemis. Hérodias, qui a reçu l’appel de la grande Déesse et du dieu cornu, Cernunnos, afin qu’elle accomplisse sa destinée à travers la nuit rituelle de Beltane et devienne à son tour Grande Prêtresse, a des visions récurrentes d’horreur et de mort. Une guerre se prépare. Les chrétiens, désireux d’éradiquer tout type de religion païenne, usent de trahisons et de magie occulte à l’encontre des derniers adorateurs des dieux multiples.

Hérodias devra renforcer sa magie et ses pouvoirs pour la sauvegarde d’Avalon. Mais quel est le rôle exact que le destin lui réserve ? Et qui est le mystérieux guerrier au linceul que les dieux ont placé sur sa route ?

Bande1

61

Je remercie Sarah Greem pour l’envoi de son roman.

Mon avis : Les voix du dieu cornu et de la grande Déesse ont parlé. Hérodias a été désigné pour devenir la future Grande Prêtresse. Pour cela, elle doit accomplir un rituel sacré d’une nuit. Tout ceci semble beau et paisible mais la guerre entre les chrétiens et les autres religions approche. Hérodias montrera son vrai visage afin de rétablir la paix et soutenir son peuple.

Hérodias est une femme que j’ai trouvé espiègle. Tentée par l’interdit, elle n’hésite pas à désobéir. Elle m’a fait penser à Mulan des dessins animés Disney de nombreuses fois. Désignée et formée à un rôle « féminin », son désir d’aventures et de mener sa propre vie comme elle l’entend est grand. Sara Greem nous apporte une femme guerrière aux multiples talents. Kai est un personnage que j’ai bien aimé. Je l’ai trouvé tendre, attentionné, combatif. J’ai apprécié cet homme, ce qu’il était et ce qu’il a apporté à l’histoire. Lena, meilleure amie d’Hérodias était également sympathique. Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages et il m’est arrivé de me perdre entre les noms et les rôles de chacun.

Le rythme de l’histoire est plutôt lent et j’admets qu’il m’est difficile d’imaginer une allure plus rapide dans un univers atypique et ancien comme celui-ci. Les mots ont un sens véritable, maniés avec précision et délicatesse. En revanche lors des grandes péripéties, tout s’accélérait et j’avais la sensation d’être dans un film. Je m’explique : une action et tout de suite derrière arrivait une autre action. J’ai adoré ces moments-là, je visualisais parfaitement tous les éléments dans ma tête sans m’arrêter, en rythme avec les péripéties. De plus, l’univers celtique offert par Sara Greem est parfait. Les noms des personnages, les peuples cités et le vocabulaire utilisé m’ont permis d’imaginer ce monde qui m’était inconnu.

Je suis surprise de cette lecture. J’ai tenté l’expérience car j’étais intriguée du contenu du livre et de cet univers mais j’avais tout de même quelques doutes. J’ai apprécié ce premier tome et particulièrement Hérodias qui, je trouve, met en valeur la puissance et le pouvoir des femmes. La guerre elle-même était intéressante mais ce n’est pas ce qui m’a le plus plu dans cette histoire. Je ressors heureuse de cette découverte même si ce monde n’est pas le mien.

★★★★★★★★★★

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s