Toile d’@raignée

26

De Calouan

Lecture 2017

Résumé : Sancie est une adolescente ordinaire de treize ans… presque quatorze. Elle habite avec ses parents et sa grande sœur Béatrix, va au collège et partage son temps libre avec ses copines Mathilde et Fantine. Tout irait pour le mieux si son entourage cessait de la considérer comme une gamine. Sa vie bascule quand elle rencontre Arthur, un jeune homme de dix-neuf ans, et plus encore lorsque Peterpan, un adolescent de dix-sept ans, devient son confident sur Internet. Pourtant, elle n’a pas été réellement honnête avec ce dernier : elle lui a menti sur son âge par crainte qu’il se détourne d’elle. Une relation fondée sur le mensonge peut-elle durer ?

Bande

Je tiens à remercier les Éditions de la Rémanence pour cet envoi.

Mon avis : Sancie a presque quatorze ans. À cet âge, on s’intéresse aux garçons, aux copines, aux sorties. À l’adolescence, on se cherche, on se découvre et on grandit. Son cœur balance pour Arthur, ce jeune homme si mature et intéressant tandis que de l’autre côté se trouve Peterpan, ce garçon qui tchatte avec elle derrière un écran d’ordinateur. Les confidences éclosent, les sentiments apparaissent, les doutes puis vient le grand jour.

Sancie est une jeune adolescente, collégienne, celle-ci aime se faire passer sur internet pour plus jeune que son âge, honteuse d’être considérée comme une « enfant ». Calouan a formidablement travaillé cet univers adolescent, je me suis retrouvée en Sancie, à parler et à penser garçons sans arrêt. Se reconnaître dans un personnage est toujours une bonne chose à mon avis, cela permet une certaine proximité. Peterpan, cette personne qui se cache derrière un pseudo, que l’on ne connaît qu’au travers de messages internet. Manipulateur, je l’ai trouvé louche immédiatement. Là encore, l’auteur offre au lecteur une image plutôt fréquente des inconnus sur le web et des dangers qu’ils peuvent représenter. J’ai apprécié Arthur, ce bel homme qui plaît fortement à Sancie. Dix-neuf ans, mature, je me suis vite attachée à lui puis mon attachement pour lui s’est atténué petit à petit lorsque je me suis aperçue que celui-ci était bien trop mûr, cela en devenait agaçant tant de maîtrise de soi. Parlons d’un dernier personnage tout aussi important, Grégoire. Fidèle, un brin harceleur (tout en gentillesse bien-sûr), attachant. Un garçon au grand cœur.

Le début du roman m’a paru long, Sancie énumérait ce qu’elle aimait dans la vie et cela ne m’a pas vraiment convaincu ni intéressé. Après quelques chapitres, je suis rentrée dans le vif du sujet, les garçons, l’adolescence, les dangers et Internet. En effet, Calouan dénonce et montre les risques sur les réseaux sociaux/sites de rencontre. Ce thème m’a plu, tant de jeunes se font avoir à cause de leur naïveté manipulée par l’interlocuteur.

Une fois les événements enchaînés, impossible de m’arrêter dans ma lecture. Le suspense était présent jusqu’au bout et pas une fois je n’ai deviné ce qui allait se passer. Bonne intrigue de l’auteur. Malheureusement, la fin m’a laissé perplexe, le texte s’est arrêté brutalement, comme si l’histoire n’était pas finie alors que j’avais bel et bien terminé ma lecture. Je suis frustrée de cette conclusion hâtive.

En fouinant un peu, j’ai trouvé plusieurs commentaires sur différents sites affirmant que la lecture de ce livre était jeunesse. Négatif. Je sais détecter le jeunesse et nous étions ici dans une lecture adolescente. Il est vrai que l’aspect teen est très présent et cela plonge le lecteur au cœur même de l’histoire mais il n’y a rien d’enfantin dans ce livre. Je trouve cette lecture plutôt mature, à vrai dire. Elle fait réfléchir sur les conséquences et des dangers, qu’il faut se méfier des gens sur Internet. Sancie, personnage principal apprend de ses erreurs et le lecteur prend conscience de tout cela. J’ai dévoré ce livre en un jour sans m’en apercevoir.

★★★★★★★★★★

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s