La plus grande chance de ma vie

couv55844000

De Catherine Grive

Lecture 2017

Résumé : Une adolescente découvre, à l’occasion du divorce conflictuel de ses parents, qu’elle n’est la fille ni de son père, ce qu’il soupçonnait, mais de sa mère non plus ! A la maternité, une infirmière a échangé deux nourrissons. Qui sont ses véritables parents ? Car amour et biologie ne vont pas toujours de pair… Inspiré d’un fait divers, un roman bouleversant sur des questions très actuelles.

Bande

10

Je tiens à remercier les Éditions du Rouergue pour cet envoi.

Mon avis : Juliette dit Ju a toujours eu beaucoup de chance dans la vie. Un jour quelconque, sa précieuse amie porte-bonheur l’a quitte et les ennuis commencent et s’enchaînent sans jamais s’arrêter. Les parents de Ju se séparent, test ADN à la clé. Le pire est annoncé lors des résultats, bien pire qu’un adultère. Non, l’histoire est plus compliquée que ça … autant pour son père que pour sa mère.

Nous suivons Ju, une jeune adolescente de treize ans dans un monde dans lequel tout va bien. Peu à peu, l’histoire défile et le caractère de Juliette change. Nous découvrons ses craintes, ses peurs et sa colère. Lorsque le lecteur est plongé dans le roman, il ne peut que comprendre les réactions de cette adolescente en détresse et en panique face à un fait comme celui qu’elle vit. Bien que je puisse comprendre ce qu’elle ressent, son comportement m’a parfois agacé. Je pense que l’auteure appuyait sur certains mots si bien que j’ai senti comme une forme d’exagération, quelque chose d’extrême dans les écrits de Catherine Grive m’a dérangé, pas dans le comportement de Ju qui est compréhensible. Quant à ses parents, le lecteur ne peut que détester son père. Sa mère est adorable, elle n’a que de l’amour à donner. Sa relation fusionnelle avec sa fille m’a un peu dérangé, encore une fois, l’exagération dans les mots de Catherine Grive m’a fait défaut.

Je me suis lancée dans cette lecture heureuse. Les premières impressions sont essentielles et j’ai senti que ce livre allait me plaire. J’ai dévoré 50 pages très rapidement et j’ai dû me forcer à mettre en pause ma lecture pour aller dormir. Cela montre bien que mon enthousiasme était de haut niveau. Je l’ai terminé le lendemain, le jour où j’écris ces mots. J’ai donc continué ma lecture, toujours avec autant d’entrain mais j’ai trouvé que le rythme de l’histoire prenait un autre tournant.

En effet, il y a dans une grande partie des romans un élément déclencheur. Je me suis pris celui-ci en pleine figure, je n’ai pas pu l’éviter, il est arrivé si rapidement que j’en étais déçue. Selon moi, cet événement, le cœur de l’histoire est mal exploité, du moins, je ne l’imaginais pas comme cela. J’ai eu l’impression que l’auteure nous jetait son idée sans vraiment l’avoir intégré à l’histoire de Juliette, sans avoir cherché à prendre son temps. Le rythme a accéléré d’un coup et tout le récit me semblait brouillon. Je me suis habituée à la plume de l’auteure et vers la fin, je n’ai pas reconnu Catherine Grive.

Ce livre parle de bébés échangés à la naissance, un thème peu courant en littérature. Tout de suite, la motivation était présente pour le dévorer. Mon avis est peu élogieux car je me suis surtout concentrée sur les défauts qui m’ont perturbé. Mais il possède ses qualités. Un thème atypique, un amour entre enfant-parent très présent, une jolie plume, une lecture agréable. J’ai passé un moment avec ou sans les défauts que j’ai pu noter. J’ai apprécié ce que j’ai lu et je le conseille. Des livres comme celui-ci on en lit très peu. Je reste plutôt satisfaite de ce petit roman que j’ai englouti en à peine deux heures.

★★★★★★★★★★

Publicités

4 réflexions sur “La plus grande chance de ma vie

  1. Je viens de découvrir votre critique, je suis l’auteur. Merci mille fois ! Vous me dites des choses très fines (même si elles me sont un peu pénibles, évidemment). Et très utiles aussi notamment sur ce suspens qui monte trop rapidement. J’en prends très bonne note pour le roman que je suis en train d’écrire…
    Je vous embrasse,
    Catherine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s