I.R.L

03

De Agnès Marot

Lecture 2017

Résumé : Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C’est ainsi qu’elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo.

bande

Je remercie les Éditions Gulf Stream pour cet envoi.

. J’ai vu ce roman défiler sur tous les blogs et toutes les chaînes Youtube. Bonnes critiques après bonnes critiques, je me suis laissée influencer avec la forte envie de me plonger dans ce roman

Mon avis : Chloé est mal dans sa peau. Nous pourrions penser qu’il s’agit du processus de tous les adolescents mais non, il s’agit d’autre chose et de bien plus grave. Chloé est le personnage d’un jeu dans lequel elle est contrôlée par une personne extérieure, une vraie personne. Filmée en permanence, elle rencontre un beau jeune homme caramel, derrière les caméras il est hors de question que celle-ci se rapproche de lui. La liberté n’a pas sa place à Life City.

Nous rencontrons Chloé, personnage de l’émission Play Your Life et favoris du public. Préférée jusqu’à un certain temps. Plutôt réservée, elle ne causait aucun soucis mais lorsqu’elle a apprit la vérité sur elle-même, l’adolescente timide est devenue rebelle et courageuse. Je ne me suis pas attachée à elle cependant j’ai compris chacun de ses agissements. Elle n’est pas assez expressive émotionnellement pour pouvoir lier un lien entre elle et moi. Cependant un personnage m’a fait de l’œil, il ne s’agit pas de l’homme caramel mais d’un homme dont l’anonymat est gardé longtemps sous la forme d’un L. Je continuerai de l’appeler par cette initiale car la surprise en vaut la chandelle. Ce fameux « L », je suis tombée sous son charme. Étrange, peut-être un peu effrayant avec des intentions, des attentes et des mots forts. Il s’agit du personnage atypique de l’histoire, c’est lui que j’attendais. Son rôle lui va à ravir.

Dès la première page, Agnès Marot nous plonge au cœur du roman. L’action est présente dès l’ouverture du livre, quel plaisir. L’auteure a su inventer un monde très méticuleusement, d’un côté il y a le monde réel et de l’autre Life City. Agnès Marot emmène le lecteur dans les deux mondes afin qu’il comprenne et se fasse une idée de l’enjeu. Dans sa globalité, il est difficile de s’ennuyer étant balloté dans le vrai et dans le virtuel. Si nous creusons plus en profondeur, j’ai ressenti quelques longueurs et quelques répétitions lors de cette lecture, certains passages étaient plus longs que d’autres et j’avoue avoir décroché à certains moments.

Le concept de réunir deux mondes, l’un réel et l’autre virtuel grâce à la création d’un jeu vidéo m’a plu. L’idée est géniale et c’est la première fois que j’ai l’occasion de trouver en littérature ce thème-ci. Je ne peux que féliciter Agnès Marot pour le sujet de cette histoire, l’originalité est présente. Malheureusement tout n’est pas rose et ma lecture a été plus compliqué que cela. L’univers m’a plu, le principe, le réel et le virtuel mais le déroulement de l’histoire m’a laissé perplexe. Il y a eu de très bons points tel que la vérité sur ce fameux L, ses intentions mais également des points négatifs. Lorsque Chloé se révoltait, j’avais l’impression que l’histoire se répétait. De plus comme dit plus haut, j’ai remarqué quelques longueurs et elles n’étaient malheureusement pas pardonnables car j’ai quelques fois perdu le fil de ma lecture.

Je serais incapable de dire que je n’ai pas aimé cette lecture, ce qui est faux. J’attendais plus que cela, j’imaginais des péripéties plus imposantes. Je ne suis pas vraiment déçue car l’idée de ce roman était excellente. Je suis simplement perplexe. Peut-être suis-je passée à côté de quelques éléments. Je recommande tout de même d’entrer dans ce monde-ci, il est si rare de pouvoir visiter Life City dans la littérature. L’univers en vaut le coup.

★★★★★★★★★★

Publicités

2 réflexions sur “I.R.L

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s