Harry Potter and the cursed child

31

De John Tiffany et Jack Thorne

Lecture 2016

Résumé : Harry is “an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband, and father of three school-age children.” In the epilogue to “Deathly Hallows,” readers learn that Harry had married Ginny Weasley, and together they had two sons, Albus and James, and a daughter, Lily. In “Harry Pottter and the Cursed Child,” Albus struggles “with the weight of a family legacy he never wanted,” the announcement said. “As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth: Sometimes darkness comes from unexpected places.”

bande

Mon avis : Ce devait être la fin de Harry Potter, pourtant J. K. Rowling a offert à ses lecteurs un nouveau cadeau, du moins, a donné l’autorisation aux auteurs de le publier. Celui de découvrir la suite des aventures du célèbre sorcier que le monde affectionne tant.

Premier Août, sortie officielle de Harry Potter and the cursed child dans les magasins et librairies. Cette date est aujourd’hui chère à mon cœur. En effet, c’est ce jour précis que je me suis promis de lire en entier ce livre en anglais. C’est ce même jour que je me suis engagée à tenir ma promesse, et heureuse de dire que j’ai accompli ma mission.

C’était avec grande excitation et euphorie que je me suis lancée dans cette lecture risquée. En effet, n’ayant jamais lu de livre en langue anglaise, j’avais peur de ne rien comprendre et d’en être déçue. Toutefois, c’est avec un immense plaisir que je me suis rendue compte que le niveau de cette oeuvre était abordable à tous, même à ceux dont l’anglais n’est pas un ami. Le vocabulaire est accessible à tous, un point très positif à mes yeux.

À mon sens, faire de Harry Potter une pièce de théâtre était vraiment osé. Et comme beaucoup de lecteurs, j’aurai préféré que J. K. Rowling travaille seule dans cet univers dont elle est le maître et non que d’autres s’y plongent. Revenons-en au sujet : écrire la suite du sorcier que l’on aime tant était vraiment dangereux pour ma part. Soit cela passe, soit cela casse. Et je dois dire que les auteurs s’en sont vraiment bien sorti.

Bien évidemment, lorsque l’on change de support, une comparaison est toujours faite et dans mon cas, j’ai ressenti le manque d’actions qu’apportaient les romans ou bien les films. Je dois noter aussi certaines longueurs présentes dans la pièce, peut-être trop à mon goût. Rassurez-vous, si le manque d’actions avait sa place dans ce livre, il y en avait quand même. Et lorsque j’étais au cœur d’événements troublants, déconcertants, captivants, j’étais incapable de m’arrêter.

Concernant l’aventure en elle-même, je ne saurais quoi en dire. J’ai aimé, toujours très bien imaginé comme d’habitude, les auteurs ont eu le don de nous surprendre, de nous transporter et de nous emmener dans cet univers qu’elle seule connaît par cœur et qu’elle nous fait découvrir et redécouvrir. Cependant il y a encore un « mais ». J’ai adoré l’histoire de ce livre-ci mais je dois avouer que j’ai trouvé cela un peu répétitif et que cela m’a valu quelques coups de mou durant ma lecture. Rien de bien méchant, mais je tenais à le préciser, ce n’est pas un détail que je peux négliger.

J’ai eu l’immense plaisir de retrouver mon personnage préféré, ce n’est un secret pour personne, Drago est – inévitablement – le personnage fictif qui a volé mon cœur de toutes mes lectures. Je l’ai aimé, adoré, dévoré, comme d’habitude. Il a cet effet craquant qui me fait fondre. J’ai également été heureuse de revoir les autres personnages même si mon attention était sur un autre.

Si je devais faire une conclusion de cette lecture entièrement en anglais, je dirais que j’ai tenu ma promesse, que je suis très fière de moi et que si je suis capable de lire du Harry Potter en anglais, je suis capable de lire beaucoup d’autres livres dans cette langue-ci. Pour ma part, ce n’est que le début de mes lectures en langue étrangère et je suis heureuse de dire : « Merci J. K. Rowling de m’avoir initié aux lectures vo ».

Le théâtre était osé mais les auteurs se sont remarquablement bien débrouillés. Le vocabulaire et le texte sont accessibles à tous, le niveau n’est pas difficile et ravira ceux qui ont certaines difficultés. L’histoire est prenante malgré quelques défauts, je suis heureuse, comblée. Un petit mot en anglais serait approprié pour conclure cette chronique : This reading was wonderfull, I am so happy and proud to me. I discovered this univers again and again, and … I loved it !

★★★★★★★★★★

Publicités

6 réflexions sur “Harry Potter and the cursed child

  1. Je t’avoue que j’ai un peu peur de ce volume là ! Passez du roman au théâtre est clairement osé c’est sur ! En plus de ça , je sais pas pourquoi mais je n’aime pas beaucoup le théâtre .. Mais étant une fan de l’univers HP je veux quand même connaître cette suite :3 J’ai beaucoup de mal avec l’anglais alors je ne les pas encore acheter mais je sais pas si je vais pouvoir patienter la sortie française 😛

    J'aime

    1. Je n’aime pas le théâtre non plus … mais je pense que ça vaut le détour malgré ses quelques petits défauts 🙂 Je pense que le théâtre est plus abordable pour qu’un roman pour commencer la vo ^^ je ferai un article sur commencer la vo 🙂 si ça peut t’encourager à sauter le pas haha 🙂 HP est abordable en anglais, no panic, je ne suis pas non plus très forte en anglais et j’ai appris plein de mots (sans dictionnaire) il suffit de les deviner 😉

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai survolé que très brièvement ton article car je ne veux pas trop être spoiler, mais j’ai hâte de le lire en français ^^ Mais je trouve dommage que se soit une pièce et que ce ne soit pas J.K Rowling qui l’a écrite 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s