La Sélection, tome 04 : L’héritière

29

De Kiera Cass

Lecture 2016

Résumé : Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.

bande

Mon avis : Les années ont passé à Illéa, tout est devenu nouveau. Le passé est un souvenir et le présent est déconcertant … pour le lecteur. Dans ce tome-ci, nous suivons donc l’histoire d’America sous un tout autre angle … Oh oui, un angle bien différent de ce que vous pourriez imaginer. Le temps a passé et America est devenue grande.

J’ai débuté cette lecture de manière mitigée, après la fin du tome 3, qui pour moi, devait clôturer la saga, je me suis demandée ce que pouvait contenir le quatrième. J’étais toute excitée de connaître la suite, que pouvait-il y avoir de plus à dire après la fin « finale » qui, en fait, ne l’était pas ? J’étais à la fois pessimiste, de peur de ne pas aimer l’opus numéro 4.

Dès les premières pages, tout est nouveau. L’atmosphère, l’ambiance, les personnages ont évolué, tout est différent. À ma grande surprise, nous ne suivons plus le point de vue d’America, mais d’un autre personnage tout aussi important. Le concept m’a, aux premiers abords, bien plu. Quelle originalité de suivre un nouveau personnage inconnu et surtout, de suivre quelqu’un qui vit dans le château et non de l’extérieur.

Après quelques pages, j’ai commencé à avoir peur. Ce sentiment que cette lecture n’aurait rien d’un plaisir. Mon instinct ne m’a pas trompé. J’ai trouvé l’histoire vraiment très plate, des trois tomes précédents, ce livre-ci est d’un ennui extrême. Le début du roman est vraiment long mais la suite s’améliore légèrement. Le cœur-même de cette histoire est un événement important, dont je ne citerai aucun indice par peur de spoiler. C’est une péripétie importante, qui engendre le roman, qui est le cœur de ce nouveau tome. Il aurait donc fallu que tout soit organisé de manière à ce que le lecteur soit impressionné, surpris, émerveillé. Je n’ai en rien ressenti cela. À mes yeux, cet événement (secret pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle) a été organisé pour des raisons vraiment absurdes ce qui n’avait aucune crédibilité pour moi. J’ai eu la sensation que Kiera Cass n’avait plus d’idées ni d’imagination mais qu’elle écrivait parce qu’il le fallait. Je ne me suis pas attachée à l’héroïne, au contraire, je l’ai détesté dès le début et je pense que cela à fortement influencé mon plaisir à lire cette suite-ci.

Eadlyn est le nouveau personnage principal, nous la suivons et dès la première page, son comportement m’a laissé perplexe et même agacé. Égoïste, autoritaire, sans charme, voici les mots à connotation très négative qui reflète parfaitement cette jeune fille de dix-huit ans. Comprenez que je n’ai eu aucune joie à suivre ses aventures. Je pense que l’objectif de l’auteure était justement de provoquer ce renouveau chez le lecteur en nous proposant une demoiselle têtue et rebelle. Pour moi, il y a une limite dans tout, Kiera Cass a dépassé largement cette limitation. Une expression connue est très significative de mon état d’esprit face à ce changement trop brut : « c’est la goutte d’eau qui a fait débordé le vase ». Elle fuit ce qui la contrarie, elle est totalement différente de America. Elle est détestable.

Eadlyn n’est pas le seul nouveau personnage, une quantité d’autres font leur apparition et aucun d’eux ne m’a vraiment attiré, peut-être éventuellement Kile, un jeune homme qui a bien du charme et qui pourrait me faire craquer si l’auteure accentue ses qualités dans le prochain tome.

Je suis terriblement triste de dire que cette lecture a été un échec. La Sélection est pour moi une saga fraîche, joyeuse et légère mais ce livre-ci est un raté. Il s’agit pour moi du tome de « trop », une suite qui n’était pas nécessaire à mes yeux. Kiera Cass devra me prouver dans le dernier tome que la création de l’après America en valait la peine, je suis inquiète pour la fin de la saga.

★★★★★★★★★★

Publicités

4 réflexions sur “La Sélection, tome 04 : L’héritière

  1. Honnêtement, ce n’est pas celui que j’ai préféré non plus. Mes coups de coeur ont été pour le 1, 2 et 5. Moi aussi j’ai été destabilisé par Eadlyn, mais Kiera Cass nous a expliqué que c’était parce qu’elle avait grandis au château. Elle a toujours eu ce qu’elle voulait et n’avait jamais eu a levé le petit doigt, voila pourquoi elle est si différente de America. Mais dans le 5 elle a une énorme évolution et elle devient beaucoup plus attachante. Le 5 vaut vraiment la peine d’être lu surtout pour savoir comment ca finit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s