Terrienne

21

De Jean-Claude Mourlevat

Lecture 2016

Résumé : Après avoir reçu un étrange message de sa sœur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche. Accompagnée d’un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l’autre côté. Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d’eux, elle comprend vite que sa sœur est retenue prisonnière, quelque part, et qu’elle est en danger. Anne va tout tenter… jusqu’au péril de sa vie.

bande

Mon avis : Anne est une jeune fille de 17 ans dont la sœur a disparue dans un autre monde, un autre univers. Comme tout bon héros qui se respecte, Anne part à sa recherche où aventures vont faire place.

Ma lecture démarrait assez mal puisque le résumé ne me tentait pas, il s’agit pour moi d’une histoire vue et revue. J’appréhendais donc beaucoup cette lecture bien que j’avais déjà une idée de l’effet que me ferait ce livre. Je n’attendais rien de cette lecture.

L’histoire s’installe lentement, très lentement, où nous faisons la connaissance de deux personnes étranges, un homme âgé sans réel passion et Anne, une adolescente trop enfantine à mon goût. Tout au long du déroulement de l’histoire, nous faisons la connaissance de plusieurs autres personnages, une quantité que je trouve quand même importante pour un one shot. Logiquement, avec un nombre de personnages assez important, j’aurai dû m’attacher à l’un d’eux, malheureusement pour moi, le coup de foudre n’a jamais eu lieu. Je pense que ce qui m’a dérangé pour créer ce lien d’amitié lecteur-personnage a été l’aspect étrange de ces individus fictifs.

Comme je le dis dans le paragraphe ci-dessus, l’histoire s’installe doucement, le reste du roman stagne à un rythme que je qualifierais de plat. Je pense que cette cadence trop calme est dû à l’écriture de l’auteur. En effet, Jean-Claude Mourlevat a un style propre à lui qui ne m’a malheureusement pas envoûté. Une plume un peu simpliste, qui reste en surface mais ne rentre jamais dans les détails, voici ce qui a rendu ma lecture plus difficile que prévu.

Je tiens également à faire un point, plutôt positif, je pense qu’il faut savoir vanter les mérites d’un livre en développant toutefois les petits ratés et les qualités. Si cette lecture est un échec pour moi, sachez que j’ai apprécié quelques éléments. L’auteur nous fait plonger dans un livre où deux mondes interposés sont liés. Un univers étrange appelé « l’autre côté » ? Quelle bonne idée ! Il n’en fallait pas plus pour me satisfaire ! J’ai vraiment apprécié découvrir cette société et ses normes totalement différentes du monde humain, cet endroit où il ne faut ni exprimer ses sentiments ni respirer pour ne pas être repérer dans un monde qui n’est pas le nôtre, excellent ! Il s’agit d’un concept que j’ai trouvé fort intéressant, et j’aurai aimé qu’il soit plus développé et peut-être plus structuré pour en savourer sa juste valeur. Néanmoins, la plume de l’auteur reste pour moi, une fois de plus, un obstacle à cet élément positif, un style trop simple et trop vague pour un monde qui me semblait prometteur.

Cette lecture fût une déception et sans saveur, bien que j’ai pu relevé des points positifs. Je n’ai pris aucun plaisir à lire ce livre. Ma seule consolation est que je n’attendais rien spécialement de lui. S’il ne m’a pas convaincu, je sais qu’il a su séduire tant d’autres personnes.

★★★★★★★★★★

Lecture commune avec Rokxane d’amour

Publicités

2 réflexions sur “Terrienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s