Dictionnaire horrifié de la souffrance animale

20

De Alexandrine Civard-Racinais

Lecture 2016

Résumé : « L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà… » Cette sentence de Victor Hugo ne s’est malheureusement pas démentie en un siècle. De la poule de batterie assignée à résidence sur la surface d’une feuille A4 au sacrifice des animaux de laboratoire, en passant par la fouille manuelle des truies pendant leur mise bas, Alexandrine Civard-Racinais propose une recension de la plupart des violences infligées aux bêtes à poil, à plumes et à écailles pour les besoins de notre alimentation, de notre confort ou de nos loisirs. Loin d’être anecdotiques, les situations parfois ubuesques présentées ici sont le reflet des choix de notre société. Ce Dictionnaire horrifié se soucie donc, aussi, de nourrir une réflexion citoyenne. Ceux qui souhaitent se comporter en consommateurs informés sauront désormais à quoi s’en tenir. Ceux qui aiment à se cacher derrière leur petit doigt continueront à feindre d’ignorer que la cruauté à l’égard des animaux peut nous accoutumer à la cruauté envers les hommes.

bande

Mon avis : Nous vivons dans un monde où la consommation de viande est importante. Les humains sont, pour la plupart, carnivores, mais nous ignorons dans quelles circonstances sont tués ou élevés les animaux. Ce livre en est le thème, il recense tout ce que nous voulons nier.

Ce petit ouvrage est un dictionnaire classant les différents types de souffrance animale par ordre alphabétique. Tout comme un vrai dictionnaire, nom et définition sont présents. Un concept original pour un sujet aussi triste et poignant.

Il s’agit d’un genre de lecture que j’aime lire, car je suis sûre d’aimer cela puisque c’est un sujet qui me touche particulièrement. J’aime savoir la vérité sur les pratiques faites aux animaux. Nous, chers humains, chers consommateurs de viande, ne savons presque rien de ce que les animaux endurent pour satisfaire les êtres que nous sommes.

Ma lecture a été vraiment difficile, étant très sensible, il a été très dur pour moi de lire un sujet aussi tabou et aussi trash. En effet, ce dictionnaire recueille toutes les pratiques sur les animaux, et pour tout vous avouer, cela m’a soulevé le cœur de nombreuses fois.

« Pourquoi l’as-tu lu ? » me direz-vous. J’aime les animaux, je les aime infiniment. Je ne veux pas vivre dans le déni, je veux connaître la vérité sur eux, je veux pouvoir me forger mon propre avis sur la place de l’animal dans la société et la vision de l’animal pour l’homme. Ainsi, j’ai été ravi et honoré de lire ce livre-ci. Comme chaque ouvrage concernant les êtres à poils, à plumes ou à écailles, je respecte énormément le travail de ces auteurs qui constituent une grande recherche. Ce dictionnaire est très complet et j’ai pu apprendre tant de choses nouvelles, des choses que je ne soupçonnais même pas.

À mon sens, il n’est pas à mettre entre toutes les mains. Vous pouvez exclure les enfants et les personnes vraiment trop sensibles (sauf si elles-même décident de le lire). Je pense cependant qu’il est nécessaire de le lire afin d’avoir pleinement conscience de ce que nous ignorons et de ce qui est infligé aux animaux. Je suis persuadée que votre vision du monde changera, et ce n’est pas un mal. Vos yeux vont s’écarquiller lorsque vous aurez lu ce livre au contenu fiable.

Pour moi, il s’agit d’un très beau travail de Alexandreine Civard-Racinais. À mes yeux, cet ouvrage fait désormais parti de mes repères concernant le monde animal. Il a sa place tout près de mon cœur. J’ai maintenant de nombreuses connaissances grâce à ce manuscrit. Tantôt choquée, tantôt en colère, tantôt indignée, ma vision a changé, ou plutôt, elle s’est développée aussi bien sur les animaux que sur les êtres humains.

Pour conclure, ce dictionnaire des horreurs est un coup de cœur. Non, je n’ai pas pris de plaisir à connaître et m’imaginer de pauvres bêtes martyrisées. J’ai pris plaisir à enfin connaître la vérité sur ce que nous, pauvres humains, nions chaque jour, chaque seconde. Ce livre fait parti de mes précieux, une belle prise de conscience sur la cruauté de l’homme et l’exploitation ainsi que la soumission de l’animal dans notre monde.

coup-de-coeur

Publicités

2 réflexions sur “Dictionnaire horrifié de la souffrance animale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s